Il m'a déçue plusieurs fois cette année. La première fois, c'est quand je lui ai demandé s'il avait lu mon message de juillet. Il a été fuyant. La deuxième fois, c'est lorsqu'il m'a qualifiée de "méchante" lors d'une réunion. Dommage, je vais peut-être devoir basculer dans le camps de ses ennemis qui sont majoritaires. Et la troisième fois, j'étais en colère même si le résultat est très positif pour moi. Je lui ai raconté l'objet de ma colère en présence de collègues, sans ressentiment. Il s'est justifié. Je me demande s'il m'en veut.

Et puis ces dernieres semaines, il s'est trouvé dans une situation très inconfortable. J'ai ressenti par la suite un acharnement contre lui. J'ai eu envie de lui écrire encore une fois. Mais quelqu'un de très proche m'en a dissuadée. 

Il a pourtant été à l'écoute quand j'ai eu besoin de lui.

Je ne sais plus quoi penser. Depuis je ne fantasme plus.