Bel amour n'est pas querelle

19 avril 2018

Chaud

Il fait chaud, c'est le printemps et j'ai des papillons au creux du ventre. Toujours lui, l'inaccessible. Bon cela passera.

Hier, je ne sais pas pourquoi, je suis allée voir le FB de "Jaime", Je me suis souvenu d'un message qu'il a signé de cette façon. Il avait publé une photo.
Je n'ai pas pu m'empêcher de le contacter. Il m'a répondu par un point d'interrogation, ne comprenant pas mon message. Il a cherché à savoir qui j'étais. Il n'est pas toujours pas joueur. Très vite il m'a souhaité une bonne soirée. J'ai souri et je l'ai quitté de la même manière. cela fait maintenant un an.

 

 

 

Posté par rosa line à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2018

Un arbre

Un exercice que je ne fais pas pleinement.
Pendant l'exercice, j'entends plusieurs fois le mot arbre. Un petit sanglot remonte du plus profond de moi.
A la fin de l'exercice, je m'assois. Les larmes m'envahissent. Je suis bouleversée. Impossible de les réprimer. Cela dure quelques dizaines de minutes.
Je ne regarde pas les personnes qui m'entourent. Je baisse la tête et je pleure. Je sanglote parfois fortement puis je me calme. Je finis enfin par relever la tête.
A la fin de la séance, lorsque j'évoque ce qui m'a la plus marqué, je reviens sur cet épisode. L'émotion ressurgit.
Je sens qu'il reste au fond de moi beaucoup de larmes enfouies.

 

Posté par rosa line à 20:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2018

Quand j'y pense...

Je ne veux pas qu'il s'en aille. Pourtant c'est ce qu'il souhaite.
Je ne me sentirai pas en sécurité. P.P. est de retour. Aujourd'hui j'ai appris qu'il est très dangereux, un grand malade psychiatrique. Cela confirme ce que je ressentais par rapport à lui. 

J'ai réussi à ne plus fantasmer sur lui depuis quelques semaines. Il faut que je continue. La crainte de son départ tourne mes pensées vers lui.

Elle est belle cette chanson.

 

Posté par rosa line à 21:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 mars 2018

A méditer

"Un bel amour, c'est celui qui sort joyeusement de la passion. [...] Un couple malheureux est un couple qui tombe de Platon à Schopenhauer, quand l'autre a cessé de lui manquer, il s'ennuie, on passe de la passion à l'ennui. Un couple heureux est celui qui passe de Platon à Spinoza, quand l'autre a cessé de manquer, on se réjouit de l'existence de l'autre, de la présence de l'autre, de l'amour de l'autre. Jouir et se réjouir de l'existence de l'autre, c'est ce que j'appelle un bel amour."
André Comte-Sponville

Posté par rosa line à 18:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2018

Départ

Parfois quand une personne est sur le départ, un départ définitif, j'ai envie de dire, bon débarras. C'est sans regret. Bye Bye !!!

Posté par rosa line à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2018

La saint Valentin

Je l'ai vu mais pas dans son bureau, dommage !

Dans la salle, il discutait avec une personne. Je suis entrée. En passant devant lui, j'ai hésité et puis très rapidement, je me suis approchée de lui, je ne voyais que lui. Je lui ai tendu la main et nous nous sommes salués. Il était très détendu et souriant. Cette année, il a acquis plus d'assurance lors de ses discours. 

A la fin de la séance, il m'a lancé un regard. J'ai encore l'image de son visage tourné dans ma direction.

Un fantasme doit rester un fantasme.

A l'instant, je pense à son départ, et je suis triste, les larmes montent. 

Posté par rosa line à 20:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2018

Dans son bureau

Je fantasme. ll m'invite dans son bureau. Me serre la main. Elle est chaude et douce. Il ne me lache pas. il m"entraine vers lui. Sur son fauteuil...

Posté par rosa line à 21:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2018

Ses lèvres

Il y a deux jours, nous étions dans une chambre, allongés dans un lit. Je ne voyais que lui dans la pénombre. Nous discutions. Il s'est retourné vers moi et m'a embrassée. Ses lèvres étaient d'une extrème douceur et chaude. Je n'avais jamais ressenti cela. C'est tout le souvenir que j'ai de ce rêve.

Je l'ai souvent rencontré ces derniers temps. Je souris parfois lorsque je l'observe.  

 

Posté par rosa line à 21:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2018

Dans le petit train

Cette nuit, nous sommes partis en balade dans une petit train avec un autre homme, étrange ! Au cours de ce voyage, nous nous sommes retrouvés blottis, nus. Il m'a pénétrée, j'ai ressentie du plaisir. Il m'a pris la main. Elle était chaude et douce. Il m'a dit quelques mots de cet homme qui nous accompagnait.
Et puis il a disparu, il a quitté le train. J'ai terminé le voyage avec l'autre homme sans grand plaisir. Nous sommes descendus du train, avons marché sur des collines, paysage onirique, à la découverte d'une région lointaine, avec un groupe de personnes. Nous nous sommes disputés. Ce rêve m'a laissé un goût amer et me perturbe.

 

 

Posté par rosa line à 14:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 janvier 2018

C'est la seule façon...

 

 

Posté par rosa line à 14:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]