Bel amour n'est pas querelle

21 novembre 2021

Ras le bol

Ras le bol ! J'ai envie de tout foutre en l'air ou plutôt de me foutre en l'air, bon, au travail ! J'y pense depuis quelques jours et j'appréhende la réunion. Envie de céder ma place, de hurler. Après tout je ne lui fais pas confiance et il s'avère qu'elle ne me fait confiance donc ma mission n'a plus aucun sens. Ou aller exagérément dans sa direction.

Mon tort, ne pas traîner dans les bureaux des chefs. Mais je ne sais pas et je n'ai pas le temps.

Une nouveauté : "tout enflammer"

Posté par rosa line à 22:11 - Commentaires [6] - Permalien [#]


25 octobre 2021

Alerte

Alerte intrusion, oui avec le recul c'est une intrusion. Celle-là je vais la laisser à distance. Le problème c'est que dois coopérer avec elle. Je serai d'une froideur extrême, je me contenterai d'un minimum de mots quand je serai obligée de lui parler. Je ne suis pas la seule à qui elle a cherché des histoires. 

Posté par rosa line à 22:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 octobre 2021

Une femme cette fois-ci

Une femme cette fois-ci, enfin pas très féminine en apparence. Nouvelle, je lui ai rendu un service en début d'année. Elle me semblait sympathique. 
Récemment, elle s'est immiscée dans un de mes entretiens. Elle rôdait dans le couloir. Je la voyais passé d'un côté et de l'autre, sans que cela m'intrigue
La porte était restée ouverte, je ne sais pas pourquoi d'ailleurs. Et puis à un moment propice, elle a passé la tête et m'a demandé si elle pouvait entrer. Et là j'aurais dû dire "non merci". Elle a pris le contrôle de la situation, qui s'est envenimée uniquement par sa présence et c'est la première fois que cela m'arrive. Le lendemain, je reçois un message, qu'elle a transmis également à d'autres collègues, dans lequel elle me rend responsable de cette situation. La colère est montée et malheureusement après la lecture du message, je l'ai rencontrée. J'ai haussé le ton et j'ai parlé très fortement. Quelques collègues ont assité à la scène et sont restés en retrait, ce qui était préférable. Les collègues qui ont reçu sont messages ne sont pas allés dans son sens, confirmant ainsi qu'il n'était pas d'accord avec elle.

Finalement en discutant avec de nombreux collègues, j'ai appris qu'elle leur avait fait également des coups tordus et qu'auparavant elle a eu des missions plus importantes auxquelles elle a dues renoncer. 

Posté par rosa line à 08:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 octobre 2021

Cinq

Je suis cinquième. Et en plus Number two me félicite publiquement. Je lui ai demandé s'il se moquait de moi en souriant. Je pensais ne pas devoir m'assoir à leur côté cette année.


Je m'éloigne de plus en plus. Je n'irai pas à la petite fête. Je n'ai plus envie de faire de la figuration pour montrer que je fais partie de cette entité. En réalité, il n'y a pas d'unité. Une jeune collègue récemment disait qu'il fallait se méfier de tout le monde. Elle a raison, ce ne sont pas des amis. Un autre ne souhaite pas rester en raison de la mauvaise ambiance. Beaucoup de gros égos, beaucoup de personnes qui ont comme objectif de gagner un maximum d'argent, objectif principal de leur vie semblerait-il. Certains finissent par tomber malade en acceptant des missions supplémentaires durant des années. Je ne les plains pas.

Quant à lui, je ne l'ai pas rencontré récemment mais il est, paraît-il, peu affable, très cassant et distant. Sa réponse à quasiment toute demande est "Non". Un changement d'attitude que certains collègues qui avaient obtenu de sa part des arrangements pour certaines situations personnelles ne comprennent pas. 

Posté par rosa line à 21:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 octobre 2021

Face...

Face à lui. Au dernier rang, je me suis installée lors de la réunion. Je l'ai observé à plusieurs reprises. J'ai observé ses réactions lorsque certains sujets ont été évoqués. Il m'a jeté quelques regards, je ne sais pas quoi en penser.

Je me demande s'il a lu le dernier message que je lui ai envoyé lorsqu'il a annoncé son départ. Impossible de prévoir cette situation, sinon je me serais abstenue de lui écrire. Ce message je l'ai écrit spontanément sans trop réfléchir et je ne sais pas comment il a reçu ce que j'ai exprimé. C'est une personne qui n'aime certainement pas que les femmes s'épanchent auprès de lui. De toute façon, je ne peux plus revenir en arrière. D'une certaine manière, cela m'a libérée.

Ce qu'il me reste à faire, c'est de rester loin, très loin. Bon j'avoue que ce n'est pas très difficile.

Posté par rosa line à 22:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 septembre 2021

Voix sensuelle

Posté par rosa line à 22:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2021

Cinquième

Il est beau ce poème. Mais qu'est-ce qu'il peut évoquer à cette personne que je ne connais pas et qui le lit et le relit et le relit... Qu'est-ce qu'elle veut me signifier ? Il faudrait être plus explicite !

Lui est toujours parmi nous. Les collègues s'attendent à ce qu'il parte prochainement ou peut-être espèrent-ils ! Je penche pour la deuxième solution. Je l'ai croisé ce midi marchant d'un pas alerte. Des réunions se profilent dans les prochaines semaines et il y aura des débats voire plus je le crains. Cela dépendra de sa position.

Bon ! Sinon les Pittbull m'ont rétrogradée comme je le pressentais. Je suis à la cinquième place. Remplacée par une qui cherche toujours à se faire entendre quelles que soient les circonstances. Quand number two me l'a annoncé, je lui ai fait part de mon retrait mais il a protesté. Finalement après plusieurs minutes, j'ai accepté me disant qu'à cette position je ne devrais plus être impliquée et que j'aurais du temps libre pour mes activités préférées. Finalement après leur petit coup sans concertation je pourrais faire ce qu'il me plaît.

Posté par rosa line à 21:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 septembre 2021

La question

Je ne la connaissais pas.

 

Posté par rosa line à 15:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2021

Naif !

"Naïf " Lui, j'en doute. Faux départ. D'après Lui dans une heure, un jour, un mois... ou peut être pas !

Je suis prête ! Mauvaise ambiance actuellement en raison de mauvaises conditions de travail. Quelques tensions entre collègues. Et moi je prends mes distances. Je me recentre, j'évite de m'impliquer dans ces histoires qui n'en sont pas.

Je continue mes activités qui me détendent et je ne compte pas m'arrêter quoi qu'il arrive. Je suis en forme et de bonne humeur et je compte le rester. Je m'adapterai aux conditions de travail. 

Posté par rosa line à 21:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2021

Adieu

C'est le dernier mot que je lui ai dit suivi de son prénom pour la rime. Il a été surpris et trés rapidement il a confirmé. Je lui ai fait un petit cadeau la veille pour le remercier de la qualité de ses prestations. Il n'a pas fait de commentaire et n'a rien laissé paraître. Il va nous manquer.

 

Posté par rosa line à 22:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]