Bel amour n'est pas querelle

04 juillet 2019

Rien

Pas un mot. Rien. Peu importe, j'étais en très bonne compagnie. Un homme séduisant, gentil, intelligent, sportif, bref tout pour plaire. Nous avons eu une longue discussion, impossible dans d'autres circonstances. Je pourrais craquer pour lui.

Et lui s'est mis à l'écart. Il a eu des échanges individuels avec quelques collègues.

Quand il n'y a rien, il n'y a rien à regretter, n'est-ce pas l'inconnu, très actif aujourd'hui. D'ailleurs pourquoi aujourd'hui ? Il n'aime pas les femmes, tout simplement. 

Posté par rosa line à 21:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 juin 2019

Nouvelle photo

Il a changé sa photo sur FB. J'ai souri. Il s'affiche avec son amoureuse. Une mise en scène. Il y a quelque chose qui cloche. Je suis persuadée qu'il n'est pas pleinement heureux. Peu naturel. 

Posté par rosa line à 21:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2019

Il

Souvent quand je parle de lui, je dis il. Et mon interlocuteur me demande qui c'est il.

Je ne pense pas qu'il écrive des poèmes, ce n'est pas son domaine. 

C'est fini, je renonce.

Posté par rosa line à 22:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2019

Conseils

Alors là, j'avoue que j'aurais besoin de petits conseils. Il ne m'invite pas, il m'évite. Il ne me parle pas, il me regarde. 

Et même si je me retrouvais dans sa tour, je serais intimidée et dépourvue de tous mes moyens.

Posté par rosa line à 12:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Il fait chaud

chez moi. Je dors peu mais je ne suis pas la seule.
Plus de rêve. Plus de fantasme. Non rien de rien.

Posté par rosa line à 09:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 juin 2019

Sous la chaleur

Je travaille beaucoup, peut être trop, jusqu'à l'écoeurement que je ressens parfois. 

J'ai lu son dernier message. Un mot d'introduction de politesse exceptionnel. Cela confirme donc qu'il est heureux en ce moment.

Je l'ai vu récemment alors que je discutais avec un collègue. Il est entré dans la salle et je n'ai pas résisté à l'envie de sourire lorsque je l'ai aperçu. Il a salué toutes les personnes présentes. Lorsque nous nous sommes serrés la main, j'ai aussitôt ouvert très fortement la mienne. Et je me suis dit que je ne pouvais pas sentir la douceur et la chaleur de sa main dans ces conditions.

Il est sorti de sa tour d'ivoire. 

 

Posté par rosa line à 22:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juin 2019

Urgence

Elle est belle.

 

 

Posté par rosa line à 10:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Les mots

bleus.

C'est ringard tant pis. Entendu ce matin.

Posté par rosa line à 10:49 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Humiliée

Je me suis sentie humiliée. J'ai contenu ma colère mais je n'ai pas pu la cacher. Elle a observé mon visage et mes yeux qui la fixait..
Elle a entraîné deux collègues. Ils ont ri sur le projet dans lequel je m'implique. Peu importe, j'interprète cela comme de la jalousie. Elle qui s'exprime fort, toujours plaintive. Rira bien qui rira le dernier.

Plus tard, je m'aperçois au cours d'une réunion, qu'un sujet qui me tient à coeur depuis quelques années et dans lequel je travaille avec quelques collègues, intéresse ces mêmes collègues qui m'ont humilée et qui manifestement n'y connaissent rien. J'avoue qu'ils ont renforcé ma colère.

Posté par rosa line à 10:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une chanson

pour moi ! Inattendu.

 

 

Posté par rosa line à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]